11 avr. 2016

Minute sérievore : Happy Valley saison 2

Ann Gallagher (Charlie Murphy) et Catherine Cawood (Sarah Lancashire) dans la saison 2 de Happy Valley

On vous avait déjà parlé de Happy Valley, vous vous souvenez ? On en remet une couche alors que la saison 2 vient d'être diffusée en Grande-Bretagne.



Ecrite et réalisée par Sally Wainwright, Happy Valley raconte l'histoire de Catherine, flic de terrain dans une petite ville du Yorkshire. Loin, très loin de l'image d'une campagne bucolique à la Miss Marple où l'on empoisonne sa voisine en glissant discrètement de la digitaline dans son verre de sherry, Catherine doit se coltiner un quotidien sordide : drogue dure, trafic de prostituées venues d'Europe de l'Est, et psychopathe redoutable qui revient frapper dans cette nouvelle saison plus que parfaite.
Il faut dire que Catherine a été frappée de plein fouet par ces fléaux. Elle habite avec sa sœur Clare (Siobhan Finneran, la méchante O'Brien dans Downton Abbey), une ancienne alcoolique et toxico, ainsi que son petit-fils, Ryan, dont elle a récupéré la garde lorsque sa fille s'est suicidée. Attendez, ne fuyez pas !
Clare (Siobhan Finneran) et son fiancé


Cette série est certes ultra réaliste, comme savent si bien le faire les Anglais et hautement addictive. De sournois "cliffhangers", des fausse pistes et des rebondissements sauront vous tenir en haleine jusqu'au bout. Elle est extrêmement bien écrite, les personnages sont complexes, humains, parfois moches, parfois généreux au-delà de l'imaginable. Evidemment, l'interprétation est à la hauteur de l'écriture :  Catherine, Clare, et tous les seconds rôles sont exceptionnels.
Certes, il est préférable d'avoir bon moral pour se lancer dans l'aventure, noire et sans fioriture. Mais cette œuvre pleine d'humanité vaut vraiment le détour et ne vous laissera pas le sentiment d'avoir perdu votre temps ou d'avoir été habilement manipulé par des petits malins.

Avertissement : flûte, Happy Valley 2 n'est pas encore disponible sur Netflix ou Canal+, mais ça ne saurait tarder. Gardez l'œil ouvert !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire