26 avr. 2017

La minute série - The Leftovers


Amis sérievores, que regardez vous en ce moment ? Chez nous, c'est The Leftovers qui est au goût du jour, série découverte lors de la soirée d'inauguration du festival Séries Mania. Les deux premiers épisodes de la 3 ème saison y étaient présentés en compagnie du créateur Damon Lindelof (président du Festival, on lui doit aussi Lost),  et de Justin Theroux (héros de la série dans le rôle du cop qui tente péniblement de faire régler l'ordre dans le chaos).






Le pitch ? Sept années se sont écoulées depuis le jour fatidique où, aussi mystérieusement que brutalement, les 2% de la population mondiale se sont volatilisés dans la nature. Ces disparitions restent inexpliquées, la vie continue, mêlant tristesse, angoisses, folie alors que les survivants tentent de trouver un sens nouveau à une existence qui semblait pourtant immuable dans cette tranquille bourgade américaine.

Damon Lindelof s'explique : "Qu'arrive t-il quand un évènement vient indubitablement contredire votre système de croyances ? Vous acharnez-vous dans vos convictions ou cherchez-vous un nouveau cadre spirituel ?" Cruel dilemme, cette série mystique parle bien de quête spirituelle sur fond d'apocalypse.



Bien sûr, avoir découvert le début de la troisième saison, en si grandes pompes, nous a mis l'eau à la bouche tant les zones d'ombres sont nombreuses  et agaçantes (Le shérif serait il déjà mort ? Mais qui est ce groupuscule muet tout vêtu de blanc qui obsède la population ? Où sont donc passés les disparus ? Et Dieu dans tout ça ?), mais n'ayant pas vu le début comme ces milliers de fans qui ont attendu plus d'un an depuis la fin de la saison 2, on a préféré quitter la salle au bout du premier épisode - non au spoiler !

Basé sur le roman de Tom Perrotte, The Leftovers semble avoir beaucoup à offrir. On y retourne vite en se disant que si on nous proposait de faire disparaître 2 % de la population qui nous entoure, on aurait probablement quelques suggestions à faire surtout au lendemain de ce premier tour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire