3 mai 2017

La Beauté des copines # 26


(Photo : Salmoiraghievigano)
Nous revoici dans cette rubrique qu'on aime bien,  un peu délaissée ces derniers temps. L'humeur est au renouveau , alors dans l'esprit des révélations de Pierre (La Beauté des copines #22) qui nous racontait son jeûne, moins drastique et  bien plus savoureuse voici la détox d'Emmanuelle.

Emmanuelle est une femme pétillante, pleine d'esprit et de ressources (on lui répète souvent !), capable d'organiser un évènement de 400 personnes en un tournemain comme d'aller crapahuter en Italie en solo. Ecolo convaincue, engagée et épicurienne, on adore sa générosité naturelle, son indépendance et son style bien à elle, bref, Emmanuelle c'est la rolls des collègues de bureau.

Elle nous confie son expérience détox. qu'elle pratique en moyenne deux fois par ans, en général au  moment du changement saison.

"L'idéal est d'organiser une détox d'une semaine. Mais trois jours peuvent aussi suffire, tout dépend d'où vous partez (sportive ? fumeuse ? du genre à sauter des repas ? junk foodeuse ?). Je ne cherche pas à mincir (rien à voir avec un régime ici ce serait plutôt de la purification). L'idée est davantage de reprendre le contrôle de son alimentation, à la suite de périodes chargées où je me nourris mal par manque de temps par exemple. Il est recommandé d'arrêter de fumer - au pire essayez de limiter au maximum votre consommation, ce sera déjà bien. Vu qu'on n'est pas ici dans la compète, chacun son rythme et ses possibilités. Je fais partie d'une groupe de copines sur FB, on démarre notre détox ensemble et on se motive en échangeant de bonnes petites recettes. J'avoue qu'on se prend vite au jeu et qu'on mange bien !

Orchestrée par une naturopathe (Blanche Rautenschtrauch), le BA - BA  de cette semaine est d'éliminer tout ingrédient d'origine animale (dites végétalien si vous voulez briller en société). On remplace par exemple le lait par des laits végétaux (amande, avoine ou épautre - mon préféré restant le lait d'amande). On oublie aussi le gluten, le sucre et toute forme d'excitant (café, thé ou alcool). Fini l'apéro-charcute avec du bon pain, à ce stade on se dit que c'est déjà pas mal  et on se sent forcément très vite bien plus légère, votre corps vous dit merci !

Un autre bénéfice de cette détox devenue incontournable pour moi, a été la découverte d'ingrédients nouveaux comme la coriandre, le curcuma, le curry ou les graines de courge ou de lin que je n'utilisais jusque là pas. J'ai aussi appris à cuisiner le tofu, à comprendre où je pouvais trouver un apport régulier de protéines (l'association légumineuses + céréales). Le matin j'ai adopté le porridge-banane avec des noix. J'ai aussi découvert le taïn (crème de sésame).

J'ai également compris quelles étaient les associations maléfiques. Par exemple, fruits et légumes crus en début repas sont à bannir car c'est là que commencent à s'activer les enzymes de la digestion et de l'assimilation. L'hiver il est conseillé de manger chaud, le corps subit le froid, assimile donc mieux. 

Cette petite semaine a pour objectif de nettoyer les 5 organes émonctoires. Un bien grand mot qui désigne les organes qui font office de filtres (le foie, les reins, les intestins et même la peau et les poumons).

La pollution ne nous aide guère. Tout au long de l'année on accumule des toxines qui stagnent, elles ne sont ni digérées ni évacuées. Ma petite détox s'occupe de faire un nettoyage qui va booster les défenses immunitaires.

Tout au long de cette semaine, il faut boire beaucoup, une sorte de potion magique achetée en magasin : une tisane drainante à base de  10 plantes dépuratives (romarin, pissenlit, radis noir, artichaud, badiane)  - Santox bio (un produit bio sans conservateurs qui se boit dilué). Une autre alliée (en option, pour aller plus en profondeur dans la détox) :  la chlorelle, une micro algue que les japonais utilisent beaucoup car elle capte  toxines et métaux lourds. On ressent quoi ? Comme je le disais tout à l'heure, une légèreté quasi immédiate ! Avec la chlorelle, on peut aussi se sentir ballonnée et avoir un transit un peu bousculé au début.

Voilà, je suis en train de terminer ma petite semaine détox de printemps et j'ai bel et bien retrouvé la
satisfaction bien manger, de retrouver les saveurs, de prendre soin de moi. J'ai plaisir à tester de nouvelles recettes, j'avoue que je n'ai jamais faim, pas de coup de fatigue en milieu de journée (bien au contraire, j'ai la pêche), ma peau est déjà plus lumineuse (on atteste !) et mes cheveux en meilleure forme".

Alors ça vous tente ?  Nous oui, assurément.
Un grand merci Emmanuelle et bonne journée à tous !

(blog de Blanche ici)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire